samedi 4 octobre 2008

Jeu 2008 : Voilà, c'est fini ! (mode d'emploi pour le vote)


Voilà... Je viens de mettre en ligne les derniers envois parvenus avant le 1er octobre. 20 édifices sont donc en compétition. Et j'espère que, comme moi, vous en avez apprécié l'originalité, la diversité des styles, l'éclectisme géographique... Merci aux téméraires qui n'ont pas hésité à proposer leurs images et, d'avance, bravo à chacun : nous avons fait de jolies découvertes et fait, en imagination, ces voyages plus ou moins lointains que nous ne réaliserons peut-être pas en vrai.
Ayant compris qu'il paraissait difficile de noter chaque parution au moment de son apparition sur le blog, je me suis rangé derrière la suggestion de quelques-uns d'entre vous, qui militaient plutôt pour un vote groupé. Ils n'avaient évidemment pas tort.
J'ai donc remis les compteurs à zéro, pour ne défavoriser personne (et en particulier les derniers participants). C'est donc maintenant à vous de décider, en choisissant votre édifice préféré (vous avez droit d'en sélectionner jusqu'à trois, si vous n'arrivez vraiment pas à vous décider !). Il suffit de m'envoyer un commentaire, exclusivement sur le mail du blog ("lemateur.denouilles@laposte.net") avec le numéro des envois qui ont recueilli votre préférence. Je me contenterai, alors, de faire des "bâtons" pour chacun de vos suffrages et l'envoi le plus plébiscité... aura gagné !
Pour visionner l'intégralité des envois, il suffit de cliquer sur l'étiquette "Jeu 2008" et les 20 messages apparaîtront sur votre écran. Ainsi, aucun d'entre eux n'échappera à votre appréciation.
Le 20 octobre, je ferai les additions... et je dévoilerai, outre le nom du gagnant (ou son pseudonyme, s'il veut rester anonyme), la nature du cadeau que je serai heureux de lui offrir. Quoi donc ? Patience. Encore une petite quinzaine de jours et vous le saurez.

Si, par mégarde, j'avais oublié de publier un envoi, je vous remercie de me le signaler rapidement.
Et pardon à une certaine Nathalie qui m'avait annoncé sa participation (elle se reconnaîtra)... mais je ne peux pas l'attendre.



En attendant (et pour vous faire rêver encore un peu), je referme la compétition comme je l'avais ouverte, avec deux images d'une autre curieuse église. Celle-là se trouve à Lafrançaise (Tarn-et-Garonne). Elle fut construite par l'architecte Bréfeil en 1877, dans un style plaisamment composite, et dont la note orientaliste de sa coupole n'est pas le moins charme. L'auteur des peintures murales du chœur est probablement Louis Cazottes, un peintre de la région de Montauban qui fit de nombreux décors religieux (mais je n'ai pas pu avoir confirmation de cette information ; je la donne donc avec prudence). Dominant la vallée et d'immenses champs de maïs, l'église de La Pérouse (c'est son nom) vient juste d'être réouverte après une longue restauration. On peut donc à nouveau la visiter, sous la conduite éclairée et passionnée des membres bénévoles d'une association qui se charge de l'ouvrir au public, tous les samedis et dimanches après-midi. En espérant que mes deux clichés ne dispenseront personne de s'y rendre...

Aucun commentaire: