jeudi 17 mai 2007

53 rue Truffaut (17e arrondissement)


L.-P. Marquet fait partie des bons architectes Art Nouveau. Prolifique, il n’en fut pas moins généralement original (il n’est donc pas impossible que nous le rencontrions à nouveau, au hasard de mes promenades...). L’immeuble de la rue Truffaut, qui eut à l’époque les honneurs de la presse, est probablement son chef-d’œuvre. Il le mérite certainement.
L’édifice n’est pas très large, et le paraît d’autant moins que l’architecte l’a légèrement enfoncé. Cette singularité a certainement été commandée par le tracé de la rue, qui dévie bizarrement à cet endroit précis.

Marquet n’a pas cherché à réaliser un immeuble compliqué, avec des saillies dissymétriques ou des ruptures brutales. Mais le charme principal de son œuvre tient à sa rigoureuse et très singulière composition, autour d’un encorbellement axial, délimitant de profonds ressauts sur les côtés, surmonté par une gracieuse ouverture en forme de champignon, cachant une petite terrasse privative.

De fait, le décor est principalement architectural, les guirlandes de roses ne servant qu’à souligner les lignes de force d’une façade délicieusement équilibrée. La porte d’entrée ne se veut pas d’une forme particulièrement originale, mais a été ornée d’un autre très joli motif floral, beau travail de sculpteur ornemaniste.
L’immeuble fut conçu pour Ch. Degrais, qui en demanda le permis le 6 février 1903.

Aucun commentaire: