jeudi 17 mai 2007

18 rue Sauffroy (17e arrondissement)


Avant de l’oublier, parlons d’un joli petit immeuble, trouvé au hasard de mes promenades architecturales.
Lamoureux n’est assurément pas un constructeur très fréquent dans les rues de Paris. Normal ! Il était domicilié 13 bis, rue Chaptal, à Levallois-Perret, lorsqu’il dessina cet édifice pour G. Revenaz, qui en publia la demande de permis le 4 octobre 1901. Il faudrait donc aller jusqu’à la ville toute proche de Levallois pour vérifier si ses autres réalisations ont un charme comparable.
Que trouvons-nous ici ? Un bâtiment assez simple, d’un plan certainement banal. Mais il se signale à nous pour sa porte vraiment originale, dont les vantaux et l’encadrement ont fait l’objet d’une étude très attentive, ainsi que pour son décor sculpté, d’une assez belle venue. Toutes les grâces de l’Art Nouveau se sont donné rendez-vous, principalement sur les linteaux des fenêtres, d’une très plaisante variété. A la décoration florale proprement dite, Lamoureux a ajouté des lignes abstraites, parfois terminées en coup-de-fouet, d’un bien charmant effet.

Aucun commentaire: